Lettre ouverte aux élus du Limousin

Mesdames et Messieurs les élus du Limousin, ne méprisez pas vos électeurs, ils peuvent réfléchir aussi : la crise actuelle est extrêmement profonde et ce sont les citoyens qui en payent le coût : pensez-y!

Mesdames et Messieurs les responsables des études de RFF, confirmez-nous que la concertation prônée par la CNDP n’est pas un vain mot.
 
La phase I de l’étude LGV Poitiers-Limoges de RFF, (dont je salue la qualité, même si elle est menée beaucoup trop vite), nous montre aujourd’hui clairement et de façon flagrante que le passage par l’une ou l’autre des ZPP est extrêmement contraignant, sinon impossible.
 
En conséquence, nous demandons (à défaut de pouvoir exiger) que soit réalisée une étude exactement similaire sur le parcours Limoges-Châteauroux-Vierzon, pour un temps de parcours de 2 heures 15 minutes environ entre Limoges et Paris, afin de  comparer les coûts de construction, les délais de réalisation, les contraintes environnementales et les prix de transport des voyageurs.
Ces comparaisons entre les deux projets pourraient être mises à la disposition du public limousin, qui dans l’état actuel des choses, n’a aucune information sérieuse, et en conséquence est globalement contre le seul projet “Limoges-Poitiers”.
 
De plus, nous voudrions connaître la position de la SNCF quant à la répartition des lignes TGV et leur priorité dans l’achèvement de ces lignes :
 – Le Mans, Rennes, Brest
 – Tours, Poitiers, Bordeaux
 – Bordeaux, Toulouse, Montpellier
 – Nice, Aix-en-Provence
 – Vierzon, Bourges, Montluçon, Clermont-Ferrand
 – Nantes, Tours, Clermont, Lyon
 – Bordeaux, Lyon.
 
Il serait hautement souhaitable que le comité de pilotage ait en main l’ensemble de ces informations avant d’engager les finances publiques et la suite des études.
 
François Mariaux
Membre du Collectif environnemental limousin

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Protected by WP Anti Spam