Projet alternatif

TGV Poitiers-Limoges : Un autre choix est possible et souhaitable pour l’ensemble de la population Limousine.

 

A la réunion d’étude le 3 avril à Poitiers, Réseau Ferré de France  (RFF) et les ”grands” élus présents de la Région, du Département et de l’agglomération de Limoges ont eu un seul souci : exiger de l’ensemble des associations environnementales présentes que rien ne soit communiqué à l’extérieur avant la finalisation du projet. Or RFF, dans son calendrier confirme les inquiétudes expriméesl: la 1ére étape définissant UNE  zone de passage prioritaire et UN raccordement ( au Palais/Vienne ?) doit s’achever fin juin”. Quel sera le pouvoir des habitants, une fois que le dossier technique et le cofinancement  seront bouclés ?…  c’est à dire dans moins de 3 mois!

A l’heure où sort notre journal, aucun débat avec les Conseils Municipaux des communes concernées n’a été  encore organisé et encore moins avec les populations.

 

Un véritable déni de démocratie : un projet de cette importance ne doit pas passer en force!

 

Au train de quelques uns, nous préférons le train pour tous !

 

Plus les études avancent, plus l’incohérence apparaît : dans la précipitation, RFF est en trainrde réaliser un tracé de ligne TGV sur notre territoire qui risque de modifier irrémédiablement notre cadre de vie et détruire des sites naturels remarquables. Ce projet  (voie unique sur 80  Km, pas de fret…) va coûter cher (1,5 à  2milliards d’€, le prix du billet Paris-Limoges AR130 €minimum…) sans pour autant répondre aux besoins de transports des habitants de la région (Haute-Vienne, mais aussi  Creuse et Corrèze qui sont totalement abandonnés ) et de l’Indre. Il ne règle en rien la nécessaire liaison  transversale ”Transline” entre l’Atlantique et l’Est (Lyon -Bordeaux Nantes) qui imposerait   l’électrification de la ligne Bordeaux Lyon et la modification de son infrastructure, en double voie, sur 639 km pour permettre la desserte voyageurs et Fret, avec 15 gares concernées et ouvrir des perspectives pour diminuer les poids lourds sur des axes saturés.  Cela donnerait tout son sens à un réel aménagement du territoire et à un véritable service public.

 

.Avec sa voie unique,  son coût annoncé qui va hypothéquer grandement toute modernisation future des TER, la destruction d’espaces remarquables, la défiguration de nombreux villages et la gêne pour les riverains,  à 2 mois du bouclage, il faut constater que le projet LGV Poitiers -Limoges ne correspond en rien aux besoins.

De plus ce projet va mettre 10 ans pour se finaliser alors que le Limousin a un besoin urgent de désenclavement 

 

LE  PROJET REALISTE SERAIT le projet Paris Orléans La Souterraine Limoges Toulouse qui mettrait Limoges à 2h15 de Paris pour un coût de 500 millions d’€ (source RFF) (25% de la LGV). Ce serait 713 Km de doubles  voies rénovées avec 18 gares desservies, (Toulouse, Montauban, Caussade, Cahors, Gourdon, Souillac, Brive, Uzerche, Limoges, St Sulpice, Laurière, La Souterraine, St Sébastien, Argenton/Creuse, Châteauroux, Issoudun, Vierzon, Les Aubrais et Paris Austerlitz.); c’est la demande des populations , des associations d’usagers. Techniquement cela est possible, avec, bien sûr, un raccordement au réseau TGV global.

Cette solution peut aller vite.   Arrêtons de perdre du temps et l’argent des contribuables

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Protected by WP Anti Spam