Exemples de courrier

Quelques modèles de lettres partiellement rédigées 

 

Monsieur le Président de la Commission d’enquête publique sur la LGV Limoges-Poitiers,

Je me nomme ……………………………….., je suis domicilié à …………………………………………………………

Code postal ………………………………..  Commune ………………………………………………………………………..

J’ai l’honneur de vous faire connaître mon opposition au projet de LGV Limoges-Poitiers, pour les raisons suivantes :

Je suis un contribuable ordinaire, soucieux de l’argent public. J’ai lu dans le rapport de l’autorité environnementale annexé au dossier d’enquête publique, que la rentabilité du projet ne sera pas atteinte en cinquante ans. Cette analyse me paraît d’autant plus crédible que je ne vois pas d’où viendraient les voyageurs décomptés, sous forme de potentiel, par RFF.

 

Date :                                                                        Signature

 

Monsieur le Président de la Commission d’enquête publique sur la LGV Limoges-Poitiers,

Je soussigné ……………………………….., , domicilié à …………………………………………………………

Code postal ………………………………..  Commune ………………………………………………………………………..

J’ai l’honneur de vous faire connaître mes observations critiques sur le  projet de LGV Limoges-Poitiers, aux motifs suivants :

Je voyage beaucoup, me rendant souvent à Paris. Je souhaite arriver gare d’Austerlitz, gare permettant d’aller facilement au centre et au  nord de Paris et sur l’aéroport Charles de Gaulle. Si la LGV  Limoges-Poitiers était réalisée, comme l’indique votre dossier d’enquête publique, j’arriverais Gare Montparnasse, où je perds, chaque fois que j’y passe, vingt minutes à une demi-heure. C’est une gare déjà saturée, manifestement inapte à recevoir l’important trafic annoncé dans le dossier d’enquête publique en provenance de Limoges.

Date :                                                                        Signature

 

Monsieur le Président de la Commission d’enquête publique sur la LGV Limoges-Poitiers,

Je soussigné ……………………………….., domicilié à …………………………………………………………

Code postal ………………………………..  Commune ………………………………………………………………………..

J’ai l’honneur de vous faire connaître mes craintes au sujet du  projet de LGV Limoges-Poitiers :

J’utilise la ligne Toulouse-Limoges-Orléans-Paris pour me rendre, depuis Limoges, parfois à Orléans, parfois  à Toulouse et Montauban, pour mon travail. Si par malheur, la LGV était construite, pour me rendre à Orléans, je devrais passer par Poitiers puis Paris, arriver à Montparnasse et changer de gare, et d’Austerlitz, je pourrais enfin gagner Orléans s’il reste un train sur la ligne classique. Quand je vais à Toulouse, je n’ai aucune envie de faire le tour par Poitiers et Bordeaux, surtout quand je dois me rendre à Montauban !

Vous comprenez  bien, monsieur le Président de la Commission d’enquête publique sur la LGV Limoges-Poitiers, que ma femme  m’inciterait à reprendre ma voiture au lieu de circuler en train ! elle aurait raison sur le plan financier et probablement sur le temps de circulation. Pour moi, le projet de LGV est nuisible pour mon mode de vie et pour celui de la plupart de gens.

 

Date :                                                                        Signature

 

 

Monsieur le Président de la Commission d’enquête publique sur la LGV Limoges-Poitiers,

Je soussigné ……………………………….., domicilié à …………………………………………………………

Code postal ………………………………..  Commune ………………………………………………………………………..

J’ai l’honneur de vous faire connaître mon irritation au sujet du  projet de LGV Limoges-Poitiers :

J’utilise la ligne POLT pour me rendre à Paris. Je n’ai pas envie de payer  plus pour gagner plus de temps,  car je n’ai pas les moyens  de m’offrir des billets très chers et parce que je travaille très bien dans le train, sans être pressé à une heure près.

Le dossier d’enquête publique ne dit pas clairement les différences de tarifs entre ce que je paie aujourd’hui et ce que je devrais payer sur une LGV. C’est une lacune qui ne me permet pas d’approuver le projet. Le dossier, inutilement démesuré, ne dit pas l’essentiel de ce que j’y cherche. Ou alors, le but est que les gens circulent en voiture, ce que l’Autorité environnementale décrit page

 

 

Vous comprenez  bien, monsieur le Président de la Commission d’enquête publique sur la LGV Limoges-Poitiers, que ma femme  (mon mari) m’inciterait à reprendre ma voiture au lieu de circuler en train ! Elle (il) aurait raison sur le plan financier et probablement sur le temps de circulation. Pour moi, le projet de LGV est nuisible pour mon mode de vie et pour celui de la plupart de gens.

 

Date :                                                                        Signature

 

 

 

Monsieur le Président de la Commission d’enquête publique sur la LGV Limoges-Poitiers,

Mon nom est :  ……………………………….., domicilié à …………………………………………………………

Code postal ………………………………..  Commune ………………………………………………………………………..

 

J’ai l’honneur de vous faire connaître mon irritation au sujet du  projet de LGV Limoges-Poitiers :

J’utilise la ligne POLT pour me rendre à Paris. Je n’ai pas envie de payer  plus pour gagner plus de temps,  car je n’ai pas les moyens  de m’offrir des billets très chers et parce que je travaille très bien dans le train, sans être pressé à une heure près.

Le dossier d’enquête publique ne dit pas clairement les différences de tarifs entre ce que je paie aujourd’hui et ce que je devrais payer sur une LGV. C’est une lacune qui ne me permet pas d’approuver le projet. Le dossier, inutilement démesuré, ne dit pas l’essentiel de ce que j’y cherche. Ou alors, le but est que les gens circulent en voiture. C’est ce que l’Autorité environnementale décrit page .
J’ai bien vu que  RFF a présenté un dossier de cohérence intermodale et ferroviaire ; mais l’Autorité environnementale estime qu’il ne permet pas « une appréciation globale des reports modaux de la route vers la voie ferrée et de la voie ferrée vers la route sur les différents itinéraires concernés ». Je crois comprendre que le dossier présenté à l’enquête publique est totalement incomplet sur ce point. Or, en toute logique, beaucoup de gens qui prenaient le train vont reprendre leur voiture. Personnellement je ne souhaite pas et, donc, je suis fermement opposé au projet de LGV Limoges-Poitiers.

 

Date :                                                                        Signature

 

Monsieur le Président de la Commission d’enquête publique sur la LGV Limoges-Poitiers,

Je m’appelle   ……………………………….., domicilié à …………………………………………………………

Code postal …………23 ……………………..  Commune ………………………………………………………………………..

 

Voici les motifs de ma réfutation du projet de LGV Limoges-Poitiers :

J’habite la Creuse comme vous le voyez.

Je prends le train à La Souterraine (variante : à Saint-Sébastien) et je n’ai pas envie de prendre un train pour Limoges, m’obligeant à changer à Limoges, pour aller au nord ou au sud. Je ne comprends pas qu’on m’oblige à faire le crochet par Poitiers, et par Bordeaux si je vais au sud, et par Tours si je vais au nord. Je ne suis pas assez fortuné pour ça.

Date :                                                                        Signature

 

 

Monsieur le Président de la Commission d’enquête publique sur la LGV Limoges-Poitiers,

Mon nom est :  ……………………………….., domicilié à …………………………………………………………

Code postal ………………………………..  Commune ………………………………………………………………………..

 

J’ai l’honneur de vous faire connaître mon irritation au sujet du  projet de LGV Limoges-Poitiers :

Domicilié en Creuse, je m’inquiète pour l’emploi de mes enfants. Si les dernières gares de mon département ferment, mes enfants auront deux fois moins de chances de trouver un emploi sur place alors que je suis vieillissant et que je ne pourrai éviter la maison de retraite qu’avec leur soutien et leur présence …

 

Date :                                                                        Signature

 

 

 

 

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Protected by WP Anti Spam