Des « TGV Atlantique » sur la ligne POLT : une fausse bonne solution

12 octobre 2017 à 17h52

D’aucuns se sont mis dans la tête de faire circuler des « TGV Atlantique » sur la ligne POLT, pensant par là-même réduire le temps de parcours et plus particulièrement entre Paris  Limoges et Brive.

Le TGV Atlantique dit TGV A

Vitesse maxi 300 km/h

Longueur 237 m

10 voitures

Capacité 485 passagers

Alimentation bi mode  :

  • 1500 V en continu soit une puissance de 3880 kW
  • 25000 V en alternatif soit une puissance de 8800 kW

Remarque :

A première vue, la ligne POLT étant alimentée en 1500 V continu , en  circulation, les rames TGV A  ne pourraient exercer leur puissance qu’à 44% par rapport à celles sur une ligne LGV classique.

On est bien loin des 220 km/h souhaités par certains.

Selon eux, l’utilisation des « TGV Atlantique » combinée à l’achèvement des travaux en cours de renouvellement sur l’axe POLT permettrait d’atteindre un temps de parcours de 2h20 sur la liaison Paris – Limoges ( d’autres plus raisonnables en 2h40), contre actuellement 3h02, en circulant 20 km/h plus vite que les rames tractées. Dans la catégorie « les Pieds nickelés font du chemin de fer« , cette assertion mérite une place de choix :

  1. historiquement, le meilleur temps de parcours obtenu sur Paris – Limoges est de 2h50… sans arrêt (alors que les 3h02 actuels sont avec 2 arrêts) ;
  2. comme dit ci-dessus, les « TGV Atlantique » ne sont pas réputés pour être très performants, encore moins sous 1500 V, du fait de leur composition à 10 voitures ;
  3. la capacité de 485 places est compatible avec les actuelles compositions de 7 voitures Corail (402 places),
  4. le gain de 20 km/h n’est au mieux envisageable que sur les sections aptes à 200 km/h entre Guillerval et Cercottes et entre Orléans et Vierzon, c’est à dire environ 124 km, et non sur la totalité du parcours Paris – Limoges , soit un gain de 3mn 30s.
  5. les travaux de la ligne POLT organisés jusqu’en 2025 ne permettront, une fois réalisés, qu’une mise à niveau de la ligne et non son amélioration. Les passages à niveaux supprimés n’entraîneront aucune (ou presque) réduction du temps de parcours.
  6. etc, etc….

Quant au soi-disant confort supplémentaire des TGV par rapport aux rames « Corail », il ne se voit qu’en 1ère classe, les sièges en seconde étant moins larges. Rappelons aussi que depuis 2012, la SNCF a dépensé 90 millions € pour améliorer le confort des voitures de la ligne POLT.

Ou comment perdre du temps à vouloir en gagner par de pseudo-solutions évidentes……