SNCF : le projet INOUI d’ici à 2020, c’est 833 ans de TGV Brive Lille

28 mai 2017 à 14h51

A la mise en service en décembre 2007 du TGV Brive Lille, une convention avait été signée entre les régions Centre et Limousin ( participation chacune de 1 million euros par an) et la SNCF (3 millions).

En 2016, la SNCF a voulu se désengager et faire payer sa part par les 2 régions soit 1,5 millions €/an.

Suite au refus des régions concernées, la TGV Brive Lille a été supprimé purement et simplement fin mai 2016.

Or la SNCF, lors d’une campagne de promotion de ses nouveaux TGV baptisés InOui s’apprête à dépenser 2,5 milliards € d’ici à 2020 soit 833 ans de TGV Brive Lille.

Si une partie des dépenses concerne les nouveaux TGV entre Paris et Bordeaux ( 1,5 milliard €), le milliard restant concernera la rénovation

  • des rames existantes,
  • des portes d’embarquement à quai pour libérer du temps au chef de bord qui n’aura plus à contrôler les passagers,
  • la formation des agents et de nouveaux services digitaux, notamment le wifi. 

Les 15 millions, escomptés par la SNCF, de nouveaux passagers pour le TGV seront pris pour moitié à l’avion et pour 15 à 20% au covoiturage. Les 30 à 35% restants n’auraient pas voyagé, et c’est en développant Ouigo, dont plus de la moitié des passagers sont de nouveaux clients, que la SNCF compte les séduire.

« On a décidé de déployer Ouigo beaucoup plus massivement, en le mettant sur tous les axes nationaux », a encore expliqué Rachel Picard. 

Bonne réflexion Mr Picard .

Pourquoi ne pas remettre alors le TGV Brive Lille en service?

Cette proposition sortira t’elle de la bouche de nos prétendants à la députation ?

C’est l’une des demandes qu’avait formulée l’Association  » Anti LGV Limoges Poitiers et pro POLLT » lors de la venue, à Limoges, de Michel Delebarre  dont on attend toujours la remise du rapport au Gouvernement.