La rigueur de JP Limousin ……………..

28 février 2017 à 20h41

Suite à l’inauguration, par F. Hollande, de la LGV entre Tours et Bordeaux. France 3 Limousin a invité JP. Limousin au journal du 19/20.

 

 

On ne peut qu’être confondu par les propos approximatifs du président du CESER de la Région Nouvelle Aquitaine. Est ce l’émotion de passer en direct à la télévision ? Peut être (sourire)

Dès le début de l’interview, il affirme que les 52 M € de participation des collectivités de la région Limousin pour la LGV Tours Bordeaux ont été acquittés. Pas de chance avec l’échéancier ci-dessous.

( Répartition :région Limousin 50%, Dpt Haute Vienne, Limoges et autres collectivités locales : chacune 1/6)  Par ailleurs la région Poitou Charentes n’ a jamais versé un seul euro.

 

En février 2013, l’association anti LGV Limoges Poitiers et pro POLT avait déposé un recours auprès du Tribunal Administratif de Limoges concernant la taxe TIPP que la région Limousin voulait augmenter afin de financer la partie régionale de la LGV Tours Bordeaux. Sûre d’elle -même la région Limousin avait enlevé de sa convention la partie concernant le remboursement des sommes versées en cas de non réalisation de la  LGV Limoges Poitiers ( voir paragraphe 8). Les automobilistes limousins continuent encore de payer cette surtaxe.

Entre temps F. Hollande, candidat à la présidence de la République avait envoyé une lettre confirmant la priorité de POLT sur la LGV.

Quant au tracé par Ruffec qui semble être une nouvelle hypothèse pour JP Limousin, il semble oublier que c’était le tracé sud qui avait été proposé lors du débat public de 2006, auquel il a assisté, tracé qui avait été rejeté par lui et les élus haut viennois.

Ce qui est le plus grave dans les propos de JP Limousin, c’est l’attaque contre la décision du Conseil d’État ( une mode sûrement en ce moment, mais une mode qui mérite des coups de pieds dans le fion)

Tout d’abord, le Conseil D’État n’a pas attaqué la loi puisqu’elle est toujours en vigueur et que la LGV LP y est toujours inscrite.

Ensuite c’est la DUP qu’il a annulée. Je ne reviendrai pas sur les attendus où en résumé, les inconvénients l’emportent sur les avantages.

Nous espérons que JP Limousin, dans son nouveau rôle de président, est plus rigoureux dans ses analyses et appréciations au CESER, car il n’en a pas montré l’exemple sur France 3.