OUI au POLLT mais pas à n’importe quel prix et surtout sans démagogie !!!!!

22 février 2017 à 11h48

Que ce soit un ancien cadre SNCF ou Urgence POLT, il est dit à peu près n’importe quoi sur la ligne POLT.
Lorsqu’on consulte le diagramme des vitesses sur la ligne POLT 

et que l’on visualise la proposition n° 4 d’Urgence Ligne POLTon découvre des incohérences dans le raisonnement :

  • Les travaux sur POLT n’amélioreront pas la vitesse au-delà de Châteauroux.
  • Le train direct le plus rapide Paris Limoges met 3h02.
  • L’ex RFF , dans le dossier POCL(1), avec le tracé OUEST, met Châteauroux à 1h20 de Paris.
  • Pour gagner 50 mn minimum, il faudrait rouler à 154 km/h entre Châteauroux et Limoges, pour gagner 1h, à 170 km/h.
  • Si l’on se rapporte au choix du tracé MEDIAN, qui a la préférence de SNCF Réseau et de la région AURA , rouler à 170 km/h pour gagner 50 mn, à 190 km/h pour 1h.

M Nouhaud, cadre retraité de la SNCF, a été interviewé le 21 février 2017 par France 3 Limoges, au journal de 12h.

Il évoque des « rames vétustes », mais M Nouhaud ne doit pas prendre souvent la ligne POLT, car les 26 rames ont été rénovées en mars 2016  et donnaient entière satisfaction aux usagers. Quand on les compare avec les TGV ( places assises plus étroites , une seule sortie …) on ne peut être qu’effaré.(2). 

Il ignore aussi le communiqué de presse du 16 février 2017 de la SNCF, concernant les 15 nouvelles rames TGV et le nouveau matériel des trains Intercités, ainsi que la diminution de la maintenance des modèles de rames TGV.

 

Enfin mettre Limoges à 2h50 de Paris ne fait gagner que 12 mn et non 15 etc., etc.

 

N’oublions pas non plus que M Pépy a déclaré que le surcoût (+ 30 %)  de circulation de rames TGV sur POLT ne pouvait être à la charge de la SNCF. Alors qui payera la différence : les usagers ou les collectivités ?

En fait la seule justification de faire rouler des rames TGV sur POLT est de relier effectivement le Limousin au réseau LGV avec 1 ou 2 rames AR, comme le faisait le Brive Lille avec raccordement soit à la gare de Massy TGV, soit à celle de Marne la Vallée TGV. C’est ce qu’a proposé entre autre , et malheureusement elle seule, l’Association « Anti LGV et pro POLT » à Michel Delebarre lors de la réunion du 31 janvier 2017 à la préfecture de Limoges.

(1) Rappel : le 10 novembre 2016, Guillaume Pépy était à Orléans

La SNCF a exprimé sa volonté de rénover le réseau ferroviaire existant avant de construire de nouvelles lignes à grande vitesse. Le TGV Paris-Orléans-Clermont-Lyon (POCL) a-t-il encore un avenir ? Nous ne sommes pas contre de nouvelles lignes à grande vitesse mais nous ne voulons pas en construire au détriment de la modernisation des lignes existantes.
Le POCL a pour objet d’alléger la ligne Paris-Lyon lorsqu’elle arrivera à saturation. Cette échéance est repoussée dans les prévisions… Cette échéance n’est plus prévue pour 2025-2030 mais pour 2030-2035. Elle a été retardée au regard de la faible augmentation des trafics sur cette ligne observée depuis cinq ou six ans.

La LGV POCL n’est pas encore réalisée, loin s’en faut.

(2) M Nouhaud oublie que le 21 décembre 2016, un appel d’offre pour l’achat de nouveau matériel allant à 200 km/h sur les lignes POLT , Paris Clermont et plus tard Bordeaux Marseille a été lancé nationalement. ( le 24 décembre 2017 au niveau européen ).