POLLT : quand des députés loupent le train en marche

LOGO Rectangulaire18 janvier 2017 à 16h40

Le 17 janvier 2017, Nicolas SANSU, député du Cher , a posé une question au gouvernement concernant la ligne POLT

Ce qui est étonnant, c’est que depuis le 21 décembre 2016 au niveau national, le 24 au niveau européen, la SNCF a lancé un appel d’offre sur le matériel à mettre en service sur la ligne et qu’il n’en soit pas au courant.De même pour la conférence de presse d’Alain Vidalies du 12 janvier 2017 ( page 11) que Nicolas SANSU évoque.

Ceci étant dit, l’association  » Urgence POLT » ne s’était pas plus informée sur le matériel choisi. Elle avait été reçue, à la Présidence de la République, par Bernard Combes, le 10 janvier 2017. Philippe NAUCHE faisant partie de la délégation, ainsi qu’un ancien député et un retraité SNCF.

Aucune évocation non plus de cet appel d’offre.( Voir le communiqué de presse d’Urgence POLT ).

Je rappelle aux « doux rêveurs », que l’appel d’offre concerne du matériel nouveau pouvant aller à 200 km/h maximum.