Interview par le Populaire suite à la déclaration de F. Hollande sur la LGV Limoges Poitiers.

LOGO Rectangulaire10 octobre 2016 à 10h22

Ce matin, Laurent Bonilla, journaliste au Populaire du Centre m’a contacté pour connaître les réactions de notre association suite à la déclaration de F. Hollande à la CCI de Brive le 08 octobre 2016.

Tout d’abord, je lui ai indiqué que nous n’étions pas surpris par cette déclaration puisqu’elle faisait suite à l’émission de France 3 Aquitaine Dimanche en politique du 11 septembre. ( Voir ci-dessous)

Alain Vidalies évoque le GPSO et la LGV Limoges Poitiers sur France 3 Aquitaine

Par ailleurs en ce qui concerne la DUP, A. Vidalies, en marge de sa conférence de presse de rentrée du 13 septembre, a été très clair : il sera très difficile d’en refaire une, compte tenu les attendus du Conseil d’Etat. Il semble donc que ceux qui pensent que le gouvernement pourrait reprendre le projet tel quel, se trompent lourdement.

 

IL FAUDRA DONC REFAIRE UN NOUVEAU PROJET, d’où un certain nombre d’années avant sa concrétisation. Et en attendant on fait quoi ????

J’en ai profité pour rappeler   :

· que  le Limousin n’est pas si enclavé que cela avec 2 autoroutes et 2 aéroports,

·  la vision à court terme de la mobilité régionale par la quasi totalité des élus, alors qu’il  faudrait  préparer un schéma de programmation de mobilité dans le Limousin en cohérence avec la COP 21. Nous sommes prêts à y être associés.

·  La nécessité de relancer l’idée du TGV Brive Lille qui permettait aux 2 régions ( Centre et Limousin) d’avoir un accès vers l’aéroport Charles de Gaulle et les autres lignes LGV ?

·  La difficulté de se rendre à Bordeaux autrement qu’en voiture quand on habite Guéret ou Ussel suite à la suppression des trains Bordeaux Lyon ( tracés Nord et Sud) ? Même les « fameux  » cars Macron ne desservent plus la ligne Bordeaux Lyon.

La solution alternative que nous préconisons est la modernisation de la ligne POLT en cohérence avec le rapport Duron « TET : AGIR POUR L’AVENIR », (du 25 mai 2015  page 45) c’est à dire permettre aux trains de circuler à 220 km/h au moins de Paris à Argenton sur Creuse, à laquelle il faudra ajouter la .mise en service de la ligne TET Bordeaux Lyon ( Nord et Sud) ainsi qu’un TGV entre Brive et au moins Charles de Gaulle.

 POLT Duron

Polt Duron suite

 

Il est à espérer que l’intégralité de notre propos seront retenus et qu’ils ne seront pas tronqués

André THEPIN