Enterrement de la ligne Limoges Angoulême

Nicole Bonnefoy , sénatrice de la Charente a évoqué récemment par écrit le devenir de la ligne Angoulême – Limoges. La réponse de la ministre enterre un peu le dossier…La ligne n’est plus circulée et l’espoir reste mince d’une réouverture.

« À ce stade, écrit Élisabeth Borne, les moyens à mobiliser pour mener les travaux sur le tronçon Angoulême – Saillat-Chassenon et pérenniser l’ensemble de la ligne sont évalués à près de 150 M€.

Compte tenu de l’ampleur des besoins, le préfet de Nouvelle-Aquitaine a récemment réuni les collectivités territoriales concernées afin d’évoquer les options envisageables en vue de définir, à court terme, une stratégie d’action à même de répondre aux préoccupations des usagers. »

Ce qui ressemble à un enterrement de première classe, mais avec les formes…