Le comité de défense de la gare d’Argenton réclame une meilleure desserte sur la ligne Polt

 

Plus de 200 mécontents assis sur les rails. Un train en provenance de Paris a été bloqué, ce samedi 22 décembre en gare d’Argenton-sur-Creuse, les membres du comité de défense de la gare, des habitants d’Argenton et des communes voisines afin de réclamer une meilleure desserte sur la ligne  Polt .

Tous demandent un arrêt supplémentaire le matin au départ de la gare d’Austerlitz et un autre le soir dans l’autre sens, en direction de Paris. Ils réclament également, le train qui quitte Paris à 19h30 s’arrête à Argenton.

Il ne s’agit pas de la première opération choc du comité, puisqu’en septembre dernier un train avait dû s’arrêter face à la motivation des habitants d’Argenton. Cela fait, selon France Bleu Berry, plus de neuf mois que le comité réclame plus de dessertes et il a donc « renouvelé son action ce samedi, en arrêtant en train en provenance de Paris, pendant un quart d’heure ». « Rendez-nous nos trains ! », ont scandé les manifestants, pour la plupart assis sur les rails.

« S’il faut bloquer un train toutes les semaines, on le fera »

Si, comme ils le souhaitaient, n’ont pu prendre les micros du train pour expliquer leur action aux passagers, la présidente du comité de défense s’en est chargée via un mégaphone. Et d’assurer que de nouveaux trains seraient arrêtés la « Polt » n’était pas mieux desservie à l’avenir et à hauteur d’Argenton.

« S’il faut bloquer un train toutes les semaines, on le fera », a expliqué à France Bleu Guillaume Chaussemy, du comité de défense. Des négociations ont commencé début décembre avec le délégué interministériel en charge de la « structuration » de la  Polt . Ce dernier se serait prêt à faire un effort, mais depuis le comité resterait sans nouvelle.