La SNCF envisage de déléguer la gestion de petites gares à La Poste

Une expérimentation en cours vise à déléguer la gestion des petites gares à La Poste, selon les informations recueillies vendredi 21 décembre. Cette phase de test est discrètement menée depuis quelques semaines, dans 19 petites gares.

19 facteurs volontaires pour surveiller les gares

Des facteurs viennent vérifier pendant leur tournée le bon fonctionnement des bornes automatiques et de l’affichage des trains, et l’absence de dégradation, en lieu et place des agents de guichet SNCF. Le projet, baptisé « Vigie Haltes Gares », semble entouré du plus grand secret, tout comme la liste des 19 gares où se déroule l’expérimentation. SUD Rail accuse même la direction de n’avoir jamais consulté au préalable les instances du personnel.

La SNCF a encore annoncé cette semaine la suppression d’environ 2 000 postes l’an prochain. L’expérimentation en cours vise donc à déléguer aux facteurs toutes les tâches qui ne sont pas liées directement à la circulation des trains.

Résultats au premier trimestre 2019

19 facteurs volontaires sont à l’œuvre. Ils disposent d’environ 15 minutes chacun pour faire ces vérifications au milieu de leur tournée, et signaler tout éventuel problème directement via un smartphone.

La SNCF va-t-elle confier à La Poste la gestion de ses petites gares plutôt que de les fermer ? Résultats du test attendus au 1er trimestre 2019, avant une possible généralisation. 2000 petites gares seraient concernées, selon SUD Rail. Contactée, la SNCF n’a pas souhaité s’exprimer, mais une source proche du dossier assure que « ce sera beaucoup moins que 2 000 ».