La quasi totalité des lignes ferroviaires du Limousin en danger de mort

18 mars 2018 à 09h50

Alors que nombre d’élus limousins communiquent sur l’Hyperloop et une diminution du temps de transport entre Paris Limoges sur la ligne POLT, aucun n’ a relevé la situation catastrophique des lignes TER, si ce n’est la fermeture « provisoire  » des lignes Limoges Angoulème et Limoges Poitiers.

Il est vrai que le cheval de bataille a été et reste encore maintenant, pour nombre d’entre eux toutes tendances politiques confondues, le raccordement de Limoges à la LGV SEA.

Rappels

  • 10 % de la mobilité se fait en France par le ferroviaire,
  • 70,1 % du nombre de voyageurs circulent sur le réseau transilien, 17,7 % sur celui des TER, 7,4%  sur le réseau TGV, 3,1 % sur les intercités et enfin 1,7 % à l’international.
  • la densité du réseau TER du Limousin est de 4,9 km pour 100 km² ( soit 833 km au total ) pour une moyenne nationale de 5,2 km hors Ile de France,
  • en moyenne, chaque voyageur TER du Limousin paye 10 % du billet, le reste étant à la charge de la région ex Limousin,
  • etc.

Remarque

Il est assez étonnant que les élus de l’ex région du Limousin de toutes tendances ne se soient pas préoccupés et surtout n’aient pas plus contrôlé la destination de l’argent public ( 90 % du billet) par la SNCF, y compris l’entretien des voies ferrées. Il est vrai que beaucoup d’entre eux ne juraient  que par la construction de la LGV Limoges Poitiers faite au détriment du réseau existant.

 

Alors maintenant certains poussent des cris de vierges effarouchées du fait du mauvais entretien des voies, des suppressions et retards de trains. Que n’ont ils comme responsabilté !!!!!

Pourquoi maintenant?

La région Nouvelle Aquitaine vient de publier une carte 

ainsi qu’un communiqué de presse 

qui démontrent dans quel état de délabrement est le réseau ferroviaire du Limousin et je ne parle pas de la ligne POLT qui doit faire l’objet d’une régénération d’ici à 2025 pour 1,5 Md €.

 

Lors du CPER 2015-2020, la région Nouvelle Aquitaine doit consacrer ( avec l’Etat) 434 millions € pour la régénération du réseau ferroviaire.

Dans le communiqué de presse, elle estime que dans les 5 ans à venir, il faut urgemment dépenser 625 M€ et 1,143 Millard € en tout pour le réseau régional soit l’équivalent supplémentaire de quasi 3 CPER de 5 ans de régénération du réseau ferré régional.

Si rien n’est fait, le réseau ferroviaire du Limousin, tel qu’on le voit sur la carte, est en danger de mort. 

L’Etat et la SNCF doivent investir prioritairement sinon, le Limousin sera parcouru essentiellement par des bus ou autre blablacar dans les 5 ans qui viennent.

 

.